À propos

Passionnée par l'être humain, je me suis naturellement dirigée vers des études de psychologie. Ce désir d'exploration avait d'abord pour vocation une quête de sens. Saisir les mystères de notre existence m’est chevillé au corps.

De fait, après un bachelier en sciences psychologiques et de l'éducation réalisé à l'université libre de Bruxelles, suivi de mon master en psychologie clinique, j'ai eu l'opportunité de me confronter à la réalité du terrain. Au cours d'une année de travail en psychiatrie, j'ai pu entrevoir la complexité d'une part de la psyché humaine et d'autre part de cette institution elle-même.

Dans cette même lignée, en rejoignant le laboratoire de psychologie médicale et d'addiction du CHU Brugmann, j'ai pu participer à l'élaboration d'une étude expérimentale en neurosciences cognitives. M’entrouvrant la porte du domaine de la recherche, cette expérience de terrain s'est avérée être d’une grande richesse.

Mon expérience au sein de ces différentes institutions a profondément nourri ma quête personnelle, mon regard sur l'autre et sa singularité.

Parallèlement, c'est en me déployant à d’autres horizons que j’ai pu véritablement nourrir cette recherche de sens. De la tradition hellénique, en passant par le soufisme, jusqu'à la mystique juive, ces enseignements se sont révélés comme des éléments de complétude.

Depuis lors, cet éventail spirituel s'est imposé telle une véritable passion, qui maintient au sein de mon cheminement un certain équilibre, entre spiritualités et sciences humaines.